AMIANTE ET GÉOLOGIE 

MIRACULEUSE POUR L’INDUSTRIE ET LA CONSTRUCTION

Les roches d’amiante ont la particularité de cristalliser en longues fibres d’un diamètre microscopique, de 400 à 1000 fois moins épaisses qu’un cheveu. Combinant les qualités d’une fibre et d’une roche, l’amiante à des caractéristiques particulièrement intéressantes du point de vue technique : – elle est presque incombustible et résiste à des chaleurs de 1000 °C, – elle est peu sujette aux agressions chimiques, résistant très bien aux milieux fortement basiques, ce qui lui permet d’être mélangée à du ciment, – elle présente une grande résistance mécanique (à la traction et à la friction), est flexible et élastique, – elle est imputrescible et ne peut être dégradés par les micro-organismes.

Besoin d’un devis désamiantage GRATUIT ET SANS ENGAGEMENT en quelques clics ?

Vous cherchez à réaliser des travaux de désamiantage et obtenir des prix justes ? Pensez à demander votre devis gratuit et sans engagement pour estimer le prix réel de votre chantier de désamiantage !

PLUSIEURS TYPES D’AMIANTES

Le terme « amiante » recouvre plusieurs types de minéraux silicatés naturellement présents à la surface de la terre. Extraits de gisements répandus sur tous les continents, ces minéraux appartiennent à deux grands groupes : les amphiboles, avec notamment la crocidolite, également appelée amiante bleue et les serpentines, avec l’amiante chrysotile ; la plus fine et la plus utilisée.

LES AMPHIBOLES

Classe des Amphiboles
Amosite
[Na2(Fe2+, Mg)3Fe3+2Si8O22(OH)2] Crocidolite
[(Mg, Fe2+)7Si8O22(OH)2]
Trémolite
[Ca2Mg5 Si8O22(OH)2]
Actinolite
[Ca2(Mg, Fe2+)5Si8O22(OH)2]
Anthophyllite
[(Mg, Fe2+)7Si8O22(OH)2]

LES SERPENTINES

Classe des Serpentines
Chrysotile – [Mg3Si2O5(OH)4]

DES MINES D’AMIANTE SUR TOUS LES CONTINENTS

Les premiers sites recensés du temps de la Grèce antique se trouvaient au large du Péloponnèse, dans l’île d’Eubée, à une soixantaine de kilomètres à vol d’oiseau d’Athènes ainsi que dans la pointe nord-est de Chypre, dans la région de Karpas. Mais les principales mines du XXème siècle ont été exploitées au Canada (1er producteur mondial jusqu’en 1975), en Russie, en Chine, au Brésil (avec de productions en croissance sur la fin du 20ème siècle), au Kazakhstan et au Zimbabwe.

En France, 28 sites ont été référencés par le BRGM, principalement en Haute-Corse (9 sites), en Loire-Atlantique (7 sites) et en Savoie (5 sites).

En cumulé, les pays producteurs ont extrait 174 millions de tonnes de fibre d’amiante au cours du XXème siècle, dont 67 millions de tonnes pour l’ancienne URSS et 60,5 millions de tonnes pour le seul Canada.